Huit Signes de Maladie chez le chien

Huit Signes de Maladie chez le chien

Dans cet article, 8 signes communs de maladie sont présentés pour que vous puissiez être en mesure de les reconnaître chez votre chien. Ces signes ne sont pas spécifiques et peuvent donc être associés à des problèmes différents. Chacun de ces signes est important et devrait susciter votre inquiétude. En cas de doute, contactez votre vétérinaire.

1. Manque d’appétit

La perte d’appétit est souvent l’un des premiers signes de maladie chez un chien. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de nourrir votre chien à une heure programmée chaque jour afin que vous puissiez évaluer avec précision son appétit.

2. Augmentation de la consommation d’eau

Si vous remarquez que votre chien boit plus, consulter votre vétérinaire tout de suite car c’est un signe important souvent associé à des problèmes rénaux et de diabète ainsi que quelques autres maladies.

3. Perte de poids

Si votre chien perd du poids, contactez votre vétérinaire car cela peut-être des problèmes graves tels que les parasites, un déséquilibre hormonal
et autres. La perte de poids est un signe commun de maladie. Il peut être difficile de remarquer une perte de poids chez votre chien car vous le voyez tous les jours, et vous pourriez ne pas remarquer ces petits changements subtils… mais si votre chien vous parait plus léger, que lors de vos caresse vous pouvez facilement sentir ses côtes, cela pourrait être un signe précoce de maigreur. Les chiens à poil long sont particulièrement difficiles à évaluer, soyez donc plus attentif.

4. Moins actif

Comme les humains, quand ils ne se sentent pas bien, les chiens sont souvent moins actifs. Chez le jeune chien, il peut être lié à un «cycle de croissance».
Pour un chien mature, être «moins actif» est un signe souvent confondu avec le «vieillissement» ou peut-être d’une douleur arthritique. Si vous pensez que votre chien est moins actif, je vous recommande de consulter votre vétérinaire.

5. Faiblesse

Par faiblesse, on entend une diminution globale de la puissance de propulsion à toute les allures, de son équilibre global et de sa coordination.
Cela peut, presque être perçu, comme une apparence léthargique. Ce sont des signes graves et vous devriez consulter rapidement votre vétérinaire car il peut s’agir d’un signe précoce de la maladie de Lyme qui peut être traité efficacement si détecté tôt.

6. Léthargie / Dépression

Un manque général d’intérêt pour l’environnement, l’activité sociale et le réconfort sont caractéristiques de la léthargie et / ou de la dépression. C’est un symptôme très fréquent et peut être un signe précoce ou tardif de la maladie selon la gravité. Ce sont également des signes graves et vous
devriez consulter rapidement votre vétérinaire.

7. Manque de nettoyage

Lorsque le chien ne se sent pas bien, son manteau est terne et il ne fait pas sa toilette. Cela peut être simplement lié à l’alimentation ou éventuellement à un problème plus grave comme les parasites ou d’autres problèmes métaboliques. Si votre chien montre ces changements, consultez votre vétérinaire.

8. Mauvaise haleine

Dans la majorité des cas, la mauvaise haleine aussi connue sous le nom d’halitose est le résultat d’une maladie bucco-dentaire. Elle peut
également être liée à d’autres troubles métaboliques. Si votre chien a mauvaise haleine, consultez votre vétérinaire pour connaitre quelle en est l’origine.

En développant un programme quotidien de massage pour votre chien, vous pouvez facilement palper, masser et étirer votre chien pour ainsi reconnaitre les premiers symptômes d’un problème particulier. Mais l’observation journalière de votre animal dans sa routine quotidienne vous aidera également à repérer tous changements subtils qui sont souvent les précurseurs de problèmes plus importants. Dans le temps, ces mesures préventives vous permettront d’améliorer la qualité de vie de votre animal bien aimé.

Comme mesure préventive, nous vous recommandons de faire examiner votre chien au minimum une fois par an lors de ses visites vaccinales.car un examen physique est une nécessité.La prévention est le meilleur remède. En outre, lorsque vous consultez votre vétérinaire, demandez-lui de vous recommander un régime alimentaire de haute qualité ainsi que des suppléments nutritionnels si nécessaire.

Jean-Pierre Hourdebaigt, LMT

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.