Ligament Croisé Antérieur

Ligament Croisé Antérieur

Le ligament croisé antérieur (LCA) est un ligament du genou qui assure la stabilité de l’articulation.
Il évite l’avancée anormale du tibia lors de l’appui. Il croise le ligament croisé postérieur qui évite le recul du tibia lors de l’appui.
Leur position respective explique leur appellation : les ligaments croisés.

Pourquoi y-a-t-il rupture du ligament croisé ?
On classe les rupture du ligament croisé en deux grandes catégories :
Les ruptures traumatiques, brutales et les ruptures partielles chroniques évolutives.
Les ruptures traumatiques sont analogues aux ruptures du ligament croisé connue chez l’homme. Les sportifs sont particulièrement touchés :
le ligament cède lors d’un appui brutal associé à une rotation interne excessive. Ceci est fréquent chez le footballeur et le skieur.

On observe ce type de lésion principalement les animaux sportifs ou en cas d’accident (mauvaise chute par exemple) : chien de chasse, chien de travail, chute lors de course, chute chez le chat.

Les ruptures partielles chroniques évolutives affectent le chien et se caractérisent par une altération progressive de la structure ligamentaire.
Ce dernier s’effiloche progressivement, génère un inflammation articulaire sévère et une évolution arthrosique marquée.
Ces ruptures partielles chroniques sont favorisées par la conformation du grasset et notamment par une pente de plateau tibial importante.
La pente de plateau tibial est le degré d’inclinaison de la surface tibiale proximale (supérieure) : au plus cette dernière est importante,
au plus les contraintes exercées sur le ligament croisé pour la stabilisation naturelle du grasset sont importantes. Ceci explique la dégénérescence
progressive de ce dernier. Certaines races, comme les labradors, les rottweilers, les boxers, les terre-neuve, les cane corso, les bouviers bernois, les jack russel sont beaucoup plus affectées que d’autres.

ANIMA FORMATIONS©

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.